lundi 30 octobre 2017

LISTE D’ACQUISITIONS : octobre 2017


ROMANS

NOIR
Les larmes noires sur la terre / Sandrine COLETTE
 
POLICIER
 
Le lagon noir / Arnaldur INDRIDASON    
 



MANGAS
Après la pluie : 1-2 / Jun MAYUZUKI 
Dead dead demons dededede destruction : 4 / Inio ASANO
Gloutons & dragons : 1-2 / Ryoko KUI
Le maître des livres : 12 / Umiharu SHINOHARA  
Magical girl of the end : 13 / Kentarô SATÔ
Pluto : 1-8 / Naoki URASAWA 
Psycho-pass: inspecteur Shinya Kôgami : 1-4 / Midori GOTÔ
Terra Formars : 19 / Yu SASUGA 
 



 
OUVRAGES DOCUMENTAIRES
CUISINE               
Ma cuisine de cuisine aux huiles essentielles / Danièle FESTY : 641.55 FES m
 
HISTOIRE
 
  Le beau livre de la préhistoire : de Toumaï à Lascaux. 4 / Marc AZÉMA : 903 AZE b


Carthage et le monde punique / Hédi DRIDI : 94(397.3) DRI c
 
  Les Celtes : histoire et dictionnaire : des origines à la romanisation et au christianisme / Venceslas KRUTA : 94(364) VEN c
 
De l'Antiquité au Moyen Age : l'Occident de 313 à 800 / Jean DURLIAT 
: 94(4)"313/800" DUR a
 
  Histoire de Byzance : 330-1453 / John Julius NORWICH : 94(4/6) «04/14» NOR h
 
La Mésopotamie / Jean-Jacques GLASSNER : 94(358) GLA m
 
Les vikings : histoire, mythes, dictionnaire / Régis BOYER : 94(368) BOY v
 

HUMOUR


Ce que les mères n'avouent jamais, même sous la torture / Jessica CYMERMAN 
: 82-7 CYM c
 
 
 
 
 
 

 

jeudi 26 octobre 2017

Horaire de la bibliothèque

Lundi 30 octobre: 10h - 12h ; 13h - 18h

Mardi 31 octobre: 10h - 12h ; 13h - 18h

Mercredi 1er novembre: bibliothèque fermée

Jeudi 2 novembre: bibliothèque fermée

Vendredi 3 novembre: bibliothèque fermée

Dimanche 5 novembre: bibliothèque fermée

Halloween


Chair de poule:
Quand on proposa à RL Stine d'écrire 6 livres d'une nouvelle collection de livres d'épouvante pour enfants, l'auteur ne pensait pas que le succès lui en ferait écrire plus de 200 (!) et que les ventes se chiffrerait en millions, faisant de sa série jeunesse la seconde plus vendue du monde, juste derrière les Harry Potter. La série originale compte 74 livres en France et 87 aux Etats-Unis (entre Goosebumps etGoosebumps 2000) et aujourd'hui d'autres séries ont vues le jour, notamment "Chair de Poule Horrorland", "Chair de Poule - Le Château de l'Horreur" et "Chair de Poule - Monsterland". RL Stine n'a donc pas fini de nous effrayer!

Voici quelques un à venir découvrir dans votre bibliothèque:



- La bague maléfique
- Dangereuses photos
- Kidnappés dans l'espace !
- Le jumeau diabolique
- Retour au parc de  l'horreur
- Comment tuer un monstre
- La fièvre de  la pleine lune
- Sang de  monstre II
- Le fantôme du miroir
- Le retour du masque hanté
- Ne réveillez pas la momie!
- La malédiction de  la momie
- Concentré de  cerveau
- La rue maudite
- Frissons en eau trouble
- Le fantôme d'à côté
- Des appels monstrueux
- La maison des morts
- Le fantôme décapité
- L'attaque des oeufs de  Mars
- La bête de  la cave
- Le parc de  l'horreur
- Sous-sol interdit
                                     - Le pantin maléfique
- Jeux de  monstres
- La menace de  la forêt
- La fête infernale
- Le coup du lapin
- Prisonniers du miroir
- Le souffle du vampire
- L'attaque des spectres
- Comment ma tête a rétréci
- Terreur sous l'évier
- Le loup-garou des marécages
- L'horloge maudite
- La nuit des pantins

- Abominables bonshommes de  neige
- Le fantôme de  l'auditorium


Joyeux Halloween à tous!

vendredi 20 octobre 2017

Petite recette pour Halloween

Voici venu le temps de la chair de poule, du retour de la magie et des bons petits plats. En cet honneur, la bibliothèque vous propose un repas sorti tout droit de ce merveilleux et terrible grimoire d'Aurélia Beaupommier, disponible à la bibliothèque. Bon appétit et bonne frayeur à tous!

Recette de géant - Les enfants en croûte:

Préparation : 15 min  Cuisson: 45 min

Préchauffez le four à 180°C (th. 6).

Dans une poêle bien chaude, saisissez le rôti à l'huile sur toutes ses faces, puis laissez-le reposer.

Rincez les feuilles de basilic, épongez-les à l'aide d'une serviette propre, et tant que vous y êtes séchez aussi le sol et le plan de travail.

Avec un couteau aiguisé, coupez la mozzarella - et pas vos doigts! - en tranches de 5 mm.

Attrapez un large rouleau à pâtisserie, plaquez la pâte feuilletée sur le plan de travail comme vous le feriez d'un ennemi, étalez-la en un grand disque de 2 mm d'épaisseur.

L'étape suivante est cruciale, concentrez-vous! A 2 cm du bord de la pâte, disposez les tranches de jambon en ligne, au centre, jusqu'à 2 cm du bord opposé. Ajoutez dessus les rondelles de mozzarella, puis les tomates séchées et le basilic. Le tout doit former une ligne bien régulière - pas comme un groupe de géants des montagnes.

Poivrez - atchoum! - mais ne salez pas. Déposez le rôti sur votre jolie ligne. Mouillez légèrement les bords de la pâte, et rabattez le bas, le haut, et enfin les côtés. Pressez légèrement pour bien emmailloter le rôti. Retournez-le et badigeonnez toute la pâte avec un pinceau trempé dans le lait.

Faites deux trous sur le dessus et à chaque extrémité afin que la vapeur puisse s'échapper. Enfournez pour 45 minutes avant que le roi et la reine des géants ne se mettent à table.

mercredi 11 octobre 2017

Prix Nobel de littérature

Dans le cadre du prix Nobel de littérature, nous vous présentons l'auteur Kazuo Ishiguro, Britannique d'origine japonaise, et quelques avis sur ses œuvres. Ici, le roman "Auprès de moi toujours".

Jadis, Kathy, Ruth et Tommy ont été élèves à Hailsham, une école idyllique, nichée dans la campagne anglaise, où les enfants étaient protégés du monde extérieur et élevés dans l'idée qu'ils étaient des êtres à part, que leur bien-être personnel était essentiel, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la société dans laquelle ils entreraient un jour. Mais pour quelle raison les avait-on réunis là ? Bien des années plus tard, Kathy s'autorise enfin à céder aux appels de la mémoire et tente de trouver un sens à leur passé commun. Une histoire d'une extraordinaire puissance, au fil de laquelle Kathy, Ruth et Tommy prennent peu à peu conscience que leur enfance apparemment heureuse n'a cessé de les hanter, au point de frelater leurs vies d'adultes.
 
" Quel étrange atmosphère dans ce roman... Le contraste étonnant entre les sujets abordés (le clonage, une certaine forme d'eugénisme, les progrès de la science) et le style, qui n'est pas sans rappeler des bouquins du 19e. Au début, les descriptions idylliques d'Hailsham se succèdent : l'endroit est splendide, il fait beau, les élèves évoluent dans la nature, ils créent, ils font du sport, les gardiens prennent soin d'eux... Et pourtant, on tique. Une impression fugace, une phrase tournée d'une certaine manière, un comportement bizarre. Il se trame quelque chose. Mais les élèves sont trop jeunes, ils ne se doutent de rien, et nous non plus. On préfère se laisser happer par les relations entre les personnages, par les mois et les années qui défilent, les petites anecdotes qui déchirent le voile, peu à peu. La vérité est lente à apparaître et même ainsi révélée, on doute, comme nos protagonistes.
Le roman s'articule en trois parties et chaque fois le ton est moins joyeux, plus triste, plus résigné, au fur et à mesure que le destin de l'héroïne se profile, qu'Hailsham s'éloigne et semble de plus en plus inaccessible. Ces clones à qui on a volé leur avenir, leur vie même, vivent à travers le rêve de leur enfance dorée, qui aura marqué leur existence à jamais. Kathy, la narratrice, ne cesse de parler en "nous" tout au long du roman et c'est bien de cela dont il s'agit : Hailsham est une grande famille, leur unique famille, et on n'en sort jamais complètement. La suite, les dons, les accompagnements, les rencontres... rien ne compte : il y avait Hailsham, et puis plus rien.
Au fil des mots empreints de nostalgie, on apprend à cerner les protagonistes. Ruth la colérique, son besoin d'intégration désespérant, ses manipulations doublées de gentillesse, parfois ; Tommy le rêveur, pas tout à fait à sa place ; et Kathy si fine et si docile. Même Madame finit par nous sembler humaine. Au fond, ils ressemblent à des enfants normaux, puis à des adultes normaux. Ils s'aiment et se détestent, ils s'interrogent sur leur place dans le monde et cherchent, eux aussi, douceur et compréhension.
Je ne sais quoi tirer comme conclusion de ce roman, mais j'ai beaucoup apprécié, notamment pour son style très pictural et pour la profondeur simple de ses personnages et des souvenirs qu'il évoque. "Auprès de moi toujours" réussit à parler de la mélancolie et de la nostalgie sans pour autant parler de lourdeur, ni même assombrir l'humeur du lecteur. Peut-être que j'aurais aimé un traitement un peu plus approfondi des thèmes - graves - abordés, mais je ne manquerai pas de trouver d'autres théories alarmistes dans d'autres bouquins. Pour l'heure, je suis heureux d'avoir profité de celui-ci."
 
"Je voulais voir le film, j'ai pas pu, alors j'ai lu le livre. Je n'ai pas été déçue, certains trouveront peut être que cela traine en longueur, mais ça se laisse lire sans problème, c'est touchant, ça pose question et ça dérange aussi un peu..."
 
"Pauvres créatures. Que vous avons-nous fait ?"
"L'écriture qui pour certains était mal retranscrite en français est tout simplement géniale. On nous embarque dans un univers dont nous savons rien au tout début. Qui sont ces élèves? Qui nous parle? Quel est le but de la manoeuvre? Petit à petit ils se révelent dans ce récit completement touchant, où le futur scientifique que nous imaginons tous comme une science fiction est déjà présent dans les années 90. Un drôle de bond dans le temps, mais tellement appréciable. On s'attache (peut-être trop vite) aux personnages, l'envie d'en savoir plus sur eux nous ronge, même si nous connaissons depuis le début leur sort.
Je recommande absolument."
 
 
Source: Senscritique
 
 
 
 
 
 
 

lundi 9 octobre 2017

Grève ?!

En raison de la grève annoncée ce mardi 10 octobre, la bibliothèque sera bien ouverte mais avec un service minimum. La salle de lecture (1er étage) sera, elle, fermée...