lundi 11 septembre 2017

Des hommes sans femmes







L’écriture et l’univers de Murakami ont toujours été très particuliers.
De Saules aveugles, femme endormie à L’éléphant s’évapore, sans oublier Kafka sur le rivage, Murakami est un écrivain qui mélange habilement l’étrange, l’intrigue et l’érotisme.


Dans ce recueil de nouvelles, il explore le thème de la solitude.
La solitude d’hommes, qui ont tous « perdu », d’une manière ou d'une autre, la présence d’une femme dans leur vie.
Que ce soit à travers le deuil, l’abandon ou l’amour soudain pour une femme inaccessible, toutes ces histoires se focalisent sur le sentiment, parfois injustifié et souvent égoïste, de la solitude, typée et complaisante, des hommes.


L’ambiance, ici, est celle de la mélancolie, de l’introspection et du Jazz.
Les clins d’œil à d’autres auteurs sont également nombreux, allant d’Hemingway à Kafka.


En définitive, cette série de nouvelles s’intègre bien dans l’œuvre de Murakami. Elle nous laisse avec « une envie de plus » et une impatience, certaine, pour ses prochains ouvrages.

Aucun commentaire: