jeudi 2 mars 2017

“Oui, c’était mieux avant” – Alain Paucard


Quelque peu intrigué par le titre de cet ouvrage, je l’ai dévoré en 2 heures à peine (une bonne centaine de pages seulement, il est vrai).
La plume est alerte et le style vif. On devine l’homme mûr et l’écrivain érudit derrière ce pamphlet des temps modernes. Fidèle au titre, les premières pages sont savoureuses, baignant dans l’ambiance nostalgique de nos vacances d'antan, à la campagne sans TV ni radio. Ni smartphone ni internet, bien sûr ! Pour peu, il ne manque que les madeleines de Proust pour retomber en enfance l’espace de quelques pages.
Certaines descriptions sont savoureuses - on sent le vécu - comme cette aventure dans une rame de métro silencieuse où les voyageurs, s’ignorant mutuellement, ont tous les yeux rivés sur leurs smartphones ou les écouteurs sur les oreilles. Ou les deux …
Mais qui trop embrasse mal étreint : à la longue, ce réquisitoire 100 % à charge et sans nuances devient progressivement un peu lassant. Aucune avancée de la civilisation contemporaine ne trouve grâce aux yeux de Paucard. Même la croix de Lorraine en l’honneur du Général de Gaulle passe à la moulinette, jugée … trop haute aux yeux de l’auteur ! Au fil des pages, Paucard finit par tomber dans une critique stérile systématique très parisienne de notre monde et de ses dérives au point de tomber dans la caricature.
Au final, un bon moment malgré tout, même si on aurait préféré un peu plus d’objectivité dans une critique tellement excessive de notre monde qu’elle en devient suspecte.

André-Pierre Michotte – 1 mars 2017 (andre.michotte@skynet.be)

Si vous aussi, comme notre lecteur, vous désirez publier une critique ou autre, rien de plus simple ! Envoyez-nous un mail à brand.whitlock@brunette.brucity.be et nous nous chargerons de la publication!


Aucun commentaire: