mardi 7 mars 2017

“La succession” - Jean-Paul Dubois



Vous connaissez la cesta punta ou le jai alai ? Un indice : c’est le sport pratiqué par les pelotari. Ça ne vous dit toujours rien ? En langage plus courant, c’est le monde de la pelote basque, cet ancêtre du squash en plein air qui, loin de se limiter à quelques joutes d’amateurs dans le sud-ouest de la France, compte plusieurs dizaines de joueurs professionnels aux USA et en Argentine.
Rassurez-vous, ce roman n’a rien d’un compte-rendu sportif, la pelote basque sert juste de cadre, plutôt original, dans lequel évolue notre héros, Paul Katrakilis, petit-fils de Spyridon Katrakilis, ancien médecin de Staline, qui s’est suicidé quelques années plus tôt.          
Paul, médecin de formation, comme exigé par son père, lui-même médecin, n’a pourtant jamais exercé l’art de guérir. Ses études sitôt terminées - et le contrat rempli avec son père - il a fui la France et sa famille pour assouvir sa passion, la pelote basque qu’il pratique désormais comme joueur professionnel, plutôt brillamment d’ailleurs, sur les frontons de Floride. Tout est idyllique pour Paul jusqu’au jour où un courrier venu de France l’informe que son père, Adrian, vient de se donner la mort, à son tour, à Toulouse …
La vie de Paul bascule alors brutalement. Las des aller et retour entre la Floride et la France pour gérer les affaires familiales, Paul finira par rouvrir le cabinet médical familial, moins par passion que par nécessité, il est vrai. Dans ce cabinet dans lequel il ne se reconnaît guère, Paul va progressivement se rapprocher de son père et découvrir les secrets de celui-ci. Mais dans sa quête à retrouver celui dont il ne s’est jamais senti proche, Paul finira par s’oublier lui-même, rien désormais n’étant plus comme avant ...
A travers notre héros, Jean-Paul Dubois nous conte ce roman intimiste et nostalgique et relate la blessure d’un fils qui tente, souvent en vain, d’enfin percer les secrets d’un père mystérieux et absent.

andre.michotte@skynet.be – 6 mars 2017


Aucun commentaire: