mercredi 24 août 2016

Comment ma femme m'a rendu fou

Un coup de folie ou un vent de liberté? On ne sait pas ce qui frappe Désiré Cordier, en cet après-midi dominical.
Lors d'un dîner de famille, devant son épouse qu'il ne supporte plus, ce bibliothécaire retraité décide de tout plaquer.
Oui tout plaquer, mettre les voiles, se faire la malle, tenter une nouvelle vie... Mais ce n'est pas aux Bahamas que part Désiré, ce n'est pas pour une femme plus jeune et plus drôle qu'il largue sa Monik acariâtre, non, c'est pour le Home Lumière d'Hiver et pour ses infirmières.
Oui, c'est dans une institution gériatrique que Désiré Cordier décide en pleine conscience de passer le reste de sa vie!

Pour être enfin tranquille et ne plus avoir à supporter ce quotidien qui l'étouffe.
Mais on ne devient pas pensionnaire d'un tel lieu sans raison et encore moins lorsqu'on est en pleine possession de ses moyens...
Une seule solution, la simulation! Faire croire à la démence, la sénilité et simuler la maladie d'Alzheimer pour enfin respirer un autre air.

Dimitri Verhulst, avec un humour grinçant et un regard acide, n'a pas peur des mots pour nous raconter cette histoire incroyable mais à laquelle on a envie de croire dès les premières lignes.
Au final, ce roman clair et joyeux,  nous donne un seul message  : "PROFITEZ DE LA VIE (par tous les moyens)!"

Aucun commentaire: