vendredi 15 juillet 2016

Miss littérature

Et si les miss n’étaient plus sacrées pour leur beauté physique mais pour leur beauté intellectuelle ? C’est le pari fou qu’a lancé au Bénin la journaliste Carmen Toudonou avec la première édition de son concours de « Miss littérature ». Au programme, en plus des défilés traditionnels en tenues de soirée et de ville : questions sur la littérature béninoise, africaine et mondiale, et commentaires sur des livres imposés ou choisis. 

La gagnante, Charlène Odounlami16 ans, repart avec de beaux lots. En plus du dictionnaire et des livres, auxquels on songe directement, elle a remporté une bourse d’étude et… une moto dame ! Aidée de ses deux dauphines, elle aura aussi le privilège d’écrire et publier un livre réalisé en trio.



Aucun critère physique n’a été pris en compte, l’idée étant d’intéresser les jeunes à la lecture et de promouvoir cette dernière plus largement. Une initiative inspirante !

Aucun commentaire: