mardi 29 septembre 2015

Une Grand-Place flambant neuve




Depuis la mi-août, la Grand-Place brille à nouveau de mille feux.
Les bâches qui, depuis le 5 mai 2014, recouvraient les six bâtiments les plus anciens de la célèbre place ont enfin été retirées, découvrant l’impressionnant travail effectué.
Etaient concernées les maisons du Roy D’Espagne, la Brouette, le Sac, la Louve, le Cornet et le Renard.
Ces maisons, ayant fait l’objet d’une restauration, sont également celles dont les façades présentent le plus d’ornements (statues, vases, médaillons, grappes de raisins, et autres blasons…).
Ces bâtiments sont également considérés comme uniques car ils sont les seuls à être restés en partie intacts après le bombardement par l’armée française en 1695.
Il a d’abord été procédé au nettoyage des façades, à basse pression, pour éviter d’abîmer les pierres.
Certains éléments de sculpture ont été restaurés.
Cinq statues ont entièrement été refaites en pierre de savonnerie.
Les châssis et les menuiseries ont été restaurés.
Les éléments polychromes ont retrouvé tout leur éclat.
Enfin, étape finale, et non la moindre : la dorure.
Il aura fallu 31.000 feuilles d’or (soit 500 grammes), arrivées par petits carnets, pour rendre toute leur splendeur aux différents ornements.

Ce chantier constituait l’avant-dernière phase de la rénovation de la Grand-Place. 
La première étape avait commencé en 2011, avec la restauration des numéros 20 à 28.
Ce sera maintenant le tour des numéros 34 à 38 (six mois de travaux à partir du mois de septembre).











Aucun commentaire: