mardi 28 juillet 2015

Vous avez dit "séries" ?






Si, autrefois, le cinéma avait un côté plutôt "glamour" et que les séries d'alors semblaient occuper une place de seconde zone, ce n'est plus le cas aujourd'hui ! Les acteurs n'ont plus de problèmes à passer des grands écrans aux petits et les séries ont su, au  au fil des années, prendre une place de choix dans nos foyers. Voici quelques raisons à ce succès.

Un univers dans lequel on s'immerge

Regarder une série télévisée, c'est plonger dans un monde que l'on abandonne à la fin de l'épisode... pour le retrouver au prochain ! De fait, les intrigues peuvent occuper nos pensées et les personnages nous deviennent si familiers qu'ils sont un peu comme de vieux amis. Qui d'entre vous n'a pas été triste de voir l'un de ses personnages préférés partir vers d'autres cieux ou même mourir ? C'est comme une deuxième vie que nous vivons, par procuration.


Des réponses à nos questions

Depuis les années 90, une nouvelle vague de séries télévisées a vu le jour : fini  les déchirements familiaux à la Dallas :  les thèmes et les intrigues sont devenus plus pointus, et également plus osés. Ainsi, avec Urgences  nous côtoyons de près le monde hospitalier et... son manque de budget. Avec  Les sopranos, on se rend compte que même les mafieux peuvent avoir des crises de panique et doivent consulter un psy... Dans  The Wire, une réalité dure et sans fards nous est dépeinte, et  Desperate Housewives sait nous relater le monde au-delà des apparences...


Des personnages qui nous parlent

Souvent, les personnages centraux de nos séries préférées nous ressemblent... ou on aimerait leur ressembler . Ils ne sont jamais ni tout-à-fait bons, ni tout-à-fait mauvais... Comme nous, ils sont un peu névrosés et en proie à des conflits psychiques. Ce sont de véritables profils psychologiques qui nous sont dressés, et parce qu'ils ont des failles, on s'attache d'autant plus à ces personnalités complexes.



Un suspens incroyable

De plus en plus de séries ne peuvent être suivies sans que le téléspectateur n'ait pris connaissance de l'épisode précédent ! Même des séries policières telles qu' Esprits criminels, dont chaque épisode est indépendant des autres possèdent ses intrigues internes, si l'on suit la biographie de chaque enquêteur. Nous sommes bien loin de la mythique femme de Columbo dont on ne savait rien ! Le résultat est une tension, et quelques fois un suspense intenable qui nous cloue de manière ponctuelle à l'heure où commencent notre série !

Aucun commentaire: