dimanche 19 octobre 2014

Le prix Nobel de littérature pour Patrick Modiano


Patrick Modiano" Jusque là, tout m'a semblé si chaotique, si morcelé... Des lambaux de bribes de quelque chose me revenaient brusquement au fil de mes recherches... mais après tout, c'est peut-être ça, une vie..." ( Patrick Modiano )

Auteur à la sensibilité écorchée, fouillant les moindres recoins de ses sentiments, il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages dont le thème, en filigrane, est toujours la mémoire. Son dernier roman " Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier " explore le thème du souvenir et de l'oubli par le biais d' un carnet d'adresses retrouvé... Non content d'avoir reçu le prix Goncourt en 1978, et d'avoir vu l'ensemble de son oeuvre récompensé en 2000 par le prix Paul Morand, Patrick Modiano reçoit aujourd'hui  le prestigieux prix Nobel de littérature.

Fils d'un père juif italien et d'une mère belge flamande, le jeune Modiano fait ses études au collège Saint-Joseph de Thônes, en Haute Savoie. Lorsqu'il a quinze ans et qu'il étudie au lycée Henri IV, son professeur particulier n'est autre que Raymond Queneau. Cette rencontre avec l'auteur de Zazie dans le métro est déterminante pour l'adolescent qui a alors l'occasion de participer à des cocktails organisés par les éditions Gallimard. C'est là qu'il publiera, en 1967, son premier roman " La place de l'étoile ". À dater de ce jour, Patrick Modiano ne fera "plus" qu'écrire...

Bernard Pivot dit de lui qu'il est un artiste de la mémoire, un coloriste des souvenirs ! Et nous nous disons tout simplement : chapeau bas, Monsieur Modiano !


Aucun commentaire: