jeudi 31 juillet 2014

Histoire de la misogynie : de l'antiquité à nos jours



" Ces regards sont ceux des hommes, parfois intériorisés par des femmes ; ils sont puissamment ancrés dans les mentalités par le langage, les théories, les images, les croyances et le droit. Ainsi, les vecteurs de la misogynie sont extrêmement divers : poètes, mythographes, artistes, médecins, philosophes, enseignants, médias, mais aussi hommes d'église, politiques et juristes ".
( extrait d' Histoire de la misogynie : de l'antiquité à nos jours )

Histoire de la misogynie : de l'antiquité jusqu'à nos jours est un livre ambitieux : au delà du tracé qui part des origines de la misogynie pour arriver à aujourd'hui, cet ouvrage essaie de comprendre un mépris vieux comme le monde : celui des femmes. L'objet est de suivre, de la Grèce antique à aujourd'hui, la pensée misogyne dans ses formes et ses représentations, et de déterminer à la lecture des textes, si les traits identifiables de la misogynie constituent des invariants ou s'ils évoluent et donnent naissance à de nouvelles mythologie misogynes au cours du temps... Car au fil de celui-ci, peuvent perdurer ces " vieilles idées qui ont la peau dure ", mais aussi naître de nouvelles mythologies où les femmes ont le mauvais rôle. 

Le but est également de déterminer à travers les époques, les éléments historiques et/ou sociaux qui auraient pu empêcher la misogynie de disparaître.





Un livre exigeant et passionnant !

lundi 7 juillet 2014

Chers lecteurs, chères lectrices,

Suite à une panne informatique la salle de lecture est fermée pour une durée indéterminée.
Nous espérons sa réouverture proche et vous en préviendrons.

Votre bibliothèque











Fermeture pendant l'été




DU 1er JUILLET AU 31 AOÛT 
LA BIBLIOTHÈQUE PREND SES QUARTIERS D'ÉTÉ : 

ELLE SERA FERMÉE 
DU 20 AU 27 JUILLET 
DU 10 AU 17  AOÛT 
ET TOUT L'ÉTÉ DE 
12 h à 13 h

BEL ÉTÉ À TOUS!







mercredi 2 juillet 2014

Bonjour chères lectrices et chers lecteurs,

Ce mercredi 2 juillet 2014, la salle de multimédia est fermée cet après-midi.