lundi 14 décembre 2009

Cougnoux ou cougnous ?

Le cougnou est une petite brioche sauvage de nos contrées qui n’apparaît qu’à l’approche des fêtes de fin d’année.

Son nom vient du latin « coniada » qui signifie « petit coin ». Il avait, à l’origine, une forme de triangle, ensuite, celle d’un losange, avant de prendre la forme que nous lui connaissons aujourd’hui.
Son origine remonte au Moyen Age, au IXème siècle.

Il peut prendre différents noms selon les régions : cougnou, cougnole, coquille…

Un proverbe liégeois dit : « Quand on mange les cougnous au soleil, on mange les cocognes (les œufs de Pâques) derrière le poêle ». Vu les températures de ces derniers jours, cela laisse de l’espoir pour un mois d’avril radieux !

Au pluriel, le cougnou prend « s » ou « x ». Vous pouvez donc soit compléter la phrase : « Viens mon chou, sur mes genoux, avec des bijoux et tes joujoux, jeter des cailloux sur ces vilains hiboux pleins de poux, après nous mangerons des cougnoux » soit garder le « s ».
C’est au choix, le cougnou n’est pas difficile.

Le cougnou n’apparaît qu’en cette période de fêtes. Le reste de l’année, il est très difficile de le trouver. Où va-t-il ? Que fait-il ? C’est une des grandes énigmes de notre époque.
La période de Noël lui est propice : il se reproduit comme des petits pains et se laisse facilement capturer, le cougnou n’est pas farouche !
Les boulangers et pâtissiers sont les plus grands chasseurs de cougnoux. Vous en trouverez à profusion chez eux, accommodés à toutes les sauces : nature, au sucre, aux raisins secs ou aux pépites de chocolat…

Si vous désirez vous lancer seul dans la chasse aux cougnoux, voici quelques conseils qui vous seront bien utiles :

Munissez-vous de :

. 250 g de farine
. 15 g de levure
. 15 cl de lait tiède
. 1 œuf + 1 jaune d’œuf
. 50 g de sucre
. 75 g de beurre
. raisins secs (option)
. sucre perlé (option)

Une fois ces ingrédients réunis, passez à l’attaque :

1. Dans un grand plat (saladier), tamiser la farine et y réaliser une fontaine.
2. Délayer la levure dans le lait tiède. Verser la levure délayée et le lait au milieu de la fontaine et y ajouter le jaune d’oeuf.
3. Placer le sel et le sucre sur le pourtour de la fontaine.
4. Mélanger petit à petit la farine à la levure en ajoutant peu à peu le beurre ramolli. Attention : ramolli ne veut pas dire fondu !
5. Travailler à la main jusqu’à obtention d’une boule de pâte lisse et élastique.
6. Couvrir d’une serviette et laisser reposer 1 heure à t° ambiante.
7. La pâte doit augmenter de volume.
8. Retravailler rapidement la pâte. Et incorporer les raisins secs et le sucre perlé (si vous le désirez).
9. Retirer 2 petites boules de la pâte, pour former les deux têtes du cougnou.
10. Avec le grand morceau de pâte, confectionner le corps du cougnou et ajouter les deux têtes en pinçant légèrement le dessus des boules de manière à former les cous.
11. Préchauffer le four à 210 °C, en tenant compte de la spécificité de votre four.
12. Badigeonner le cougnou avec l’oeuf battu.
13. Faire cuire 30 minutes à four chaud, en le posant sur une plaque graissée ou beurrée.
14. Retirer le cougnou du four et laisser refroidir.

Le cougnou est alors prêt à être dégusté avec un bon chocolat chaud…


Mais dépêchez-vous, car dans quelques temps, le cougnou repartira vers des contrées inconnues…

Et si vous ne désirez pas le savourer devant la Xème rediffusion du «Père Noël est une ordure », passez-nous voir à la bibliothèque, vous y trouverez certainement votre bonheur.


Bonnes fêtes et…bon cougnou !

mercredi 25 novembre 2009

Hommage à Pierre Bottero (13/02/1964-08/11/2009)

Nous avons appris par hasard la mort inattendue d’un auteur remarquable. Il s’agit de Pierre Bottero tué le 8 novembre dans un accident de moto à l’âge de 45 ans.

Un auteur sympathique qui a choisi d’écrire pour les enfants et les adolescents, ayant beaucoup de succès auprès de son public.

Pierre Bottero a remporté le prix Ados Rennes/Ille-et-Vilaine 2008 pour le souffle de la hyène, le premier tome de la série « L’autre ».

C’est en son hommage que nous mettons un petit mot sur notre blog. Lui qui était toujours chaleureux avec ses lecteurs et qui participait aux nombreuses interviews…

La bibliothèque vous propose ses nombreux romans en section «ado» notamment des séries fantastiques comme : Les mondes d’Ewilan, L’Autre ou encore Le pacte des MarchOmbres…..



Ton talent nous manquera….

Plus de renseignements sur ses œuvres, cliquez sur ces liens :

- http://www.livres-online.com/-Bottero-Pierre-.html

- http://www.lesmondesimaginairesderageot.com/

lundi 23 novembre 2009

Beaujolais nouveau 2009 : un grand millésime voire historique !

Ce 19 novembre, comme chaque année, le vin français le plus populaire au Japon a fait son apparition chez les cavistes.
Mais cette fois-ci, quelle surprise!
Tout d'abord, sa caractéristique première est le faible volume de production, oscillant entre 800 000 et 850 000 hectolitres.
Mais ce n'est pas tout. Il semble que la qualité soit particulièrement au rendez-vous.
La robe est myrtille et la couleur profonde. Il a une belle structure et se révèle tout en rondeur et souplesse. Les tannins sont soyeux, parfaitement intégrés et l'acidité est parfaite.
Quant aux arômes, on peut déceler la framboise, la mûre, la pêche de vigne, la banane et la violette.
Incontestablement une belle réussite !
A l'année prochaine.
Et surtout, santé !

mardi 27 octobre 2009

Tombons dans les pommes!

Alors que ce dimanche 25 octobre organisait sa « journée de la pomme », nous voici arrivés dans la dernière semaine du mois de la pomme ! Nous voulions terminer par vous présenter quelques anecdotes et expressions courantes issues de ce fruit de nos jardins…

- La légende veut qu’Isaac Newton s’étant assoupi sous un arbre fût réveillé par la chute d’une pomme sur sa tête. Il aurait alors compris les lois de l’attraction universelle !
- Le même thème de la chute de la pomme est repris par Gotlib dans sa « Rubrique-à-brac » : chute d’un pélican, d’une pierre, de Newton sur la pomme, …
- Guillaume Tell aurait été obligé de tirer une flèche dans une pomme posée sur la tête de son fils ;
- New-York est surnommé la grosse pomme (Big Apple) ;
- Aux Etats-Unis toujours, la pomme est devenue le symbole des enseignants ;
- Le symbole de la société Apple est la pomme. La légende dit que la firme l’aurait choisi en hommage à ses fondateurs qui manquaient souvent d’argent au début de leur carrière et se nourrissaient uniquement de pommes. Longtemps des Granny Smith furent distribuées gratuitement lors d’expositions organisées par Apple ;
- Magritte a peint "Ceci n’est pas une pomme", "Le fils de l'homme", "Le prêtre marié" ;

- Dans le domaine de la musique, la pomme sert de logo à la maison de disques des Beatles, Sacha Distel a chanté « Des pommes, des poires et des scoubidous » et Maurice Chevalier « Ma pomme, c’est moi » ;

Du côté des expressions populaires :
- « tomber dans les pommes » serait en fait une déformation de « tomber en pâmoison » et n'aurait en fait rien à voir avec le fruit ;
- « c’est pour ma pomme » est généralement une expression péjorative du style de « c’est moi qui m’y colle » ;
- « croquer la pomme » fait référence à la Genèse biblique et à la luxure. De nos jours, l’expression signifie simplement « faire l’amour » ;
- « avoir une bonne pomme » est plutôt flatteur puisque synonyme d’avoir un visage avenant ;
- Enfin, chez nos amis Québécois, on parle de « chanter la pomme » lorsqu’on drague !

Halloween approchant, souvenez-vous de la pauvre Blanche-Neige qui fut empoisonnée et… méfiez-vous des pommes !

mardi 20 octobre 2009

Pomme côté boissons...

Vous cherchez un cocktail original à servir à vos amis ce week-end? Alors ces quelques idées de recettes sont pour vous... Toujours sur le thème de la pomme, bien entendu!! "La pomme qui a causé tant d'ennuis à Eve pourrait bien vous ouvrir les portes du jardin d'Eden"...

Plop... ce bruit vous rappelle-t-il quelques moments festifs? Il s'agit effectivement de celui produit par le bouchon d'une bouteille de champagne lorsqu'il saute hors du goulot... Comme apéritif, nous vous proposons donc de commencer par ce liquide précieux et de tenter l'expérience du "champagne cocktail pomme-calvados". Pour ce faire, verser 15 ml de calvados et 15 ml de jus de pomme bien clair dans une flûte glacée. Complètez lentement avec du champagne (ou du vin mousseux). ASTUCE : pour obtenir un effet de transparence, utilisez plutôt du jus de pomme en conserve !










Si un de vos invités ne désire pas boire d'alcool, pas de problème! Nous vous proposons également un idée de cocktail sans alcool :-) Un peu agressive, mais pas dangereuse, voici la fizz kiwi-pomme : répartissez les tranches finement coupées de 2 kiwis pelés dans 2 verres. Mélangez le jus d'1 citron vert avec 750 ml de jus de pomme pétillant et verser le tout sur les kiwis dans les verres...

Pour terminer la soirée en beauté, une petite douceur crémeuse pour un plaisir intense : l'apple blossom. Versez des glaçons dans un shaker jusqu'à mi-hauteur. Ajouter 30 ml de calvados, 30 ml de vodka, 15 ml de crème de cacao blanche et 15 ml de crème fraîche. Secouez énergiquement et filtrez dans un verre à cocktail glacé. Saupoudrez de noix de muscade fraîchement rapée et dégustez!


Pour plus d'idées et plus de saveurs, découvrez vite à la bibliothèque le livre dont ces recettes sont issues : "Cocktails lounge : 250 cocktails branchés" de Jane Lawson chez Marabout (cote 641.87 LAW c)

mercredi 14 octobre 2009

Pomme d'amour...


"Il était une fois, à Marmande, la fille d'un riche bourgeois, jeune, belle et sage. Les prétendants ne cessaient de tourner autour d'elle mais Ferline Giraudeau (c'était son nom) n'en trouvait aucun à son goût, au désespoir de son père qui, veuf, voyait avancer son âge. Et pourtant, un de ces jeunes gens, Peyrot Bory, de modeste extraction, mourait d'amour pour elle, mais n'osait le lui avouer, conscient d'être trop pauvre pour pouvoir y prétendre ; tant et si bien que rempli de chagrin, il décida de quitter Marmande. Il arriva à Bordeaux juste au moment où un navire mettait les voiles pour “les Isles”. Pendant quatre ans, il bourlingua, visita les Antilles et la Nouvelle Grenade. Il travaillait dur et pourtant, il ne pouvait se défaire de l'image de Ferline. Un beau jour, il prit le chemin du retour avec dans ses bagages, un gros sac de cuir rempli de doublons d'Espagne et une pochette dans laquelle se trouvaient d'étranges graines plates et d'un gris foncé. Revenu à Marmande, il sema dans un coin ensoleillé du jardin paternel les fameuses graines et, au début de l'été, apparurent des grappes de magnifiques fruits rouges, ronds et lisses. Chaque matin, il en cueillait quelques uns et les déposait dans une petite corbeille d'osier qu'il abandonnait sur le bord de la fenêtre de la belle. Au bout de quelques jours, elle le surprit et, au moment même où il renouvelait son offrande :“Dis-moi, ami, lui dit-elle, comment s'appelle donc ce fruit délicieux que tu m'apportes chaque jour?” “Lorsque j'étais aux Amériques, les Indiens l'appelaient la “tomate”, mais moi je l'appelle “Ferline” en souvenir de toi, tant elle est belle !” “Eh bien, lui dit-elle en se jetant dans ses bras, à partir d'aujourd’hui, nous l'appellerons “la pomme d'amour”."

(Source : Mairie de Marmande, France)




jeudi 8 octobre 2009

MOIS DE LA POMME !

Ce mois-ci, en hommage à un des fruits les plus célèbres de Belgique, nous inaugurons le mois de la pomme ! Visitez notre blog régulièrement afin d’y découvrir des légendes, des recettes culinaires, des expressions, …

Pour ce premier article consacré à ce fruit jadis défendu, nous allons faire un grand bond en arrière à la découverte de ses origines.
Le mot « pomme » est dérivé du mot latin « pomum » : fruit. En latin, la pomme est appelée malum qui a été remplacé par « pomme » pour bien marquer le fait que la pomme reste le fruit (pomum) par excellence !


Il faut avoir à l’esprit que ce fruit divin (Pomona est la déesse des fruits) existe sans doute déjà depuis le néolithique (de +/- 6000 à 2500 avant JC). On en trouvait probablement une seule variété sauvage dans les régions d’Asie Centrale. Ce n’est sans doute que beaucoup plus tard, vers la fin de la période antique, qu’elle arriva dans nos régions par la route de la Soie (Chine -> Syrie -> Grèce -> Rome). C’est au Moyen Age que ce fruit connaît son grand développement, grâce notamment aux monastères et aux couvents qui en font la culture. On utilisait également la pomme dans le domaine médical pour fabriquer des… POMMades !

mardi 7 juillet 2009

Mangas

Avis aux lecteurs de mangas ou à tous ceux qui auraient envie de découvrir ce genre littéraire !!!






La bibliothèque a acheté de nombreux nouveaux volumes... Pour visualiser la liste des mangas déjà disponibles, CLIQUEZ ICI.



Au plaisir de vous revoir...

jeudi 14 mai 2009

Donde esta la biblioteca ?





Kezako ? Qu'est ce que c'est ?! Nous disons "c'est de l'hébreu" ou "c'est du chinois"... Les Anglais, eux, disent "it's greek to me"... C'est tout dire...


Bientôt les vacances, à l'étranger pour certains... C'est l'occasion de réviser ses connaissances linguistiques, d'apprendre à commander l'apéro en russe, des patisseries en portugais, d'acheter des billets pour un tour en gondole à Venise...


Si cela vous tente, précipitez-vous à la bibliothèque. Nous venons d'acquérir des guides pratiques pour l'apprentissage des langues.




mercredi 15 avril 2009

Décès de l'écrivain et homme politique français Maurice Druon de Reyniac



Né en 1918 à Paris d'un père russe, ce Gaulliste de la première heure rejoignit, à la fin des ses études de lettres et de sciences politiques, Londres et les rangs des Forces françaises libres en 1942.
Avec son oncle Joseph Kessel, il écrivit "Le Chant des Partisans", l'hymne de la Résistance française.
En 1944, il devint correspondant de guerre jusqu'à la fin du conflit.
L'année 1946 marqua le début de sa carrière littéraire jalonnée de prix, notamment le Goncourt qu'il remporta en 1948 pour son roman "Les Grandes Familles".
Le 8 décembre 1966, il fut élu au 30e fauteuil de l'Académie française, succédant à Georges Duhamel.
Mais c'est sa saga historique "Les Rois maudits" qui le rendit célèbre et populaire. Elle fut même adaptée à la télévision.
Sa nomination en 1973 comme ministre des Affaires culturelles par Georges Pompidou lui permit d'asseoir sa vision très conservatrice de la culture et de la langue, ce qui lui valut de nombreux heurts avec les partisans de la modernisation.
Il poursuivit sa carrière politique de 1978 à 1981 en tant que député de Paris et ensuite en occupant divers postes diplomatiques.
Il devint finalement secrétaire perpétuel de l'Académie française en 1985, fonction qu'il abandonna 14 ans plus tard, laissant sa place à Hélène Carrère d'Encausse.
Voici les ouvrages que nous possédons à la bibliothèque :
Alexandre Le Grand ou le roman d'un dieu
La chute des corps
Les grandes familles
Le lis et le lion 1328-1343
La loi des mâles 1316-1317
La louve de France 1323-1328
Mégarée
Les poisons de la couronne
Quand un roi perd la France
La reine étranglée 1314-1315
Rendez-vous aux enfers
Le roi de fer
Romans mythologiques
La volupté d'être

vendredi 10 avril 2009

L'écrivain-poète Elfriede Gerstl s'est éteinte à 76 ans à la suite d'une longue maladie



Cette figure emblématique du féminisme autrichien et amie du Prix Nobel 2004 de littérature, Elfriede Jelinek, avait survécu à l'Holocauste en se cachant dans la ville de Vienne.
A la suite de ses études de médecine et de psychologie, elle écrivit ses premières oeuvres en 1955.
En 1977, elle publia "Spielraüme" (Espace de liberté), sa nouvelle la plus connue.
22 ans plus tard, elle reçut les Prix Erich-Fried et Georg-Trakl, récompenses majeures de la littérature germanique.

mercredi 1 avril 2009

Drôle de poisson !

Voilà le jour le plus heureux des farceurs.
En effet nous sommes le 1er avril et comme tout le monde le sait, c’est le jour des blagues en tous genres.
Cela peut aller de l’innocent poisson en papier accroché au dos d’une pauvre personne, aux farces les plus ingénieuses et drôles ; oui car si elles ne sont pas drôles ça ne compte pas.
Mais connaissez vous les origines de cette belle tradition ?

Alors, cela remonte à l’année 1564, le roi de France Charles IX décida que l’année débuterait désormais le 1er janvier au lieu du 1er avril.
La légende veut que plusieurs de ses sujets se rebiffassent à l’idée qu’on leur chamboulât le calendrier et ils continuèrent à célébrer les environs du 1er avril.
Pour se payer gentiment leur tête, des congénères profitèrent de l’occasion pour leur remettre de faux cadeaux et leur jouer des tours pendables.
Ainsi naquit le poisson d’avril qui marque aussi la sortie du signe zodiacal des Poissons, dernier signe de l’hiver.



Alors soyez aux aguets en ce jour de farces, car vous pourriez être piégé… Mais ne devenez pas non plus parano, car même si c’est le 1er avril, certaines choses peuvent être réelles.
Et pour ceux qui on été les victimes, une bonne blague ne fait pas de mal à condition qu’elle ne soit pas méchante, n’est ce pas messieurs dames les farceurs ?


mercredi 4 mars 2009

Services usagers

Un nouveau service est à présent disponible via le catalogue en ligne.
Vous pouvez désormais prolonger vos livres, réserver des livres qui sont actuellement en prêt et accéder à vos informations personnelles via l'adresse http://www.bibcentrale-bxl.be/smartccbiweb

Afin de pouvoir utiliser ces différents services, nous vous avons préparé un petit mode d'emploi qui est accessible en cliquant ICI

Pour de plus amples informations nous restons à votre entière disposition !

mercredi 14 janvier 2009

S'évader de la grisaille...

Parce que les fêtes sont finies et que le temps gris nous ramène à la triste réalité hivernale il serait peut être bon d'y aller doucement en offrant un peu de luminosité à nos esprits?
Il est agréable, entre le travail, le froid et la neige, de pouvoir partir à la redécouverte de plages de sable fin, bercé par le bruit des vagues et caressé par le doux soleil. Ou pour les amateurs d'émotions fortes, autres que les glissades dangereuses dans les rues de Bruxelles, d’accompagner quelques héros dans leurs aventures. Pour les casaniers de la lecture une cure de bonne humeur mettra un peu de couleur dans ces journées pluvieuses.

Parce que les livres ont toujours été un moyen d'évasion, une belle histoire qui nous emmène dans son univers est un trésor que l'on ne peut nous enlever.

Parce que nous sommes à votre service, notre bibliothèque fera office d'agence de voyages spirituels prête à vous envoyer loin de tout ce gris.

Nous vous souhaitons un agréable moment dans l'une de nos formules mises à votre disposition...

Sexe and the city de Candace Bushnell (R-1 BUS S) nouveauté
Les chroniques des elfes
de Jean Louis Fetjaine (R-4 FET C.1) nouveauté
Le vol du régent de Michel de Grèce (R-4 GRE V) nouveauté
Shantaram de Gregory David Roberts (R-2 ROB S) nouveauté
Vacance au pays perdu de Philippe Ségur (R-4 SEG V) nouveauté
Le roi de bruyère de Greg Keyes (R-1 KEY R.1) nouveauté
Dix jours de rêves de Nicole de Buron (R-4 BUR D)
Voyage à Capri d’Elisabeth Adler (R-2 ADL V)
Voyage en Amérique de François René de Chateaubriand (82-992 CHA V)
Le chardon et le tartan de Diana Gabaldon (R-2 GAB C)
Les mystères d’Osiris de Christian Jacq (R-4 JAC M.1)
Les aventuriers de la mer de Robin Hobb (R-1 HOB A.1)
Capitaines courageux de Rudyard Kipling (R-2 KIP C)
Les passagers anglais de Matthew Kneale (R-2 KNE P)
Léon l’africain d’Amin Maalouf (R-4 MAA L)
Samarcande d’Amin Maalouf (R-4 MAA S)
Voyage en Amérique de Charles Dickens (82-992 DIC V)
Hawaii de James Albert Michener (R-1 MIC H)
Caraïbes de James Albert Michener (R-1 MIC C)
Mexique de James Albert Michener (R-1 MIC M)

lundi 12 janvier 2009

Après les fêtes...

Comme pour chaque début d'année, nous partons tous du bon pied avec plein de bonnes résolutions en tête : arrêter de fumer, faire régime, faire du sport, mieux travailler à l'école, etc.
Bien souvent ces bonnes idées passent vite à la trappe dès les premiers jours de l'année nouvelle.

Mais pour ceux qui culpabilisent encore des quelques kilos superflus pris durant des réveillons où on a bien mangé et bien bu nous vous proposons quelques ouvrages qui pourront vous aider à retrouver la forme et surtout à vous sentir bien...

Un petit conseil cependant : inutile de se mettre au régime stricte qui vous rendrait malheureux. Il suffit parfois juste d'éviter pendant quelques temps les plats en sauce, les fritures, les desserts trop sucrés, les charcuteries, les boissons alcoolisées, ...

Petite bibliographie du bien-être...

* Massages détente / Jean-Christophe Berlin et Nicolas Bertrand ( 615.82 BER m)
* L'essentiel du Pilates / Trevor Blount & Eleanor McKenzie (613.71 BLO e)
* Massages minceur / Nicolas Bertrand et Jean-Christophe Berlin (615.82 BER m)
* Ma cuisine détox / Marie Borrel (641.56 BOR m)
* Grand guide des huiles essentielles : santé, beauté, bien-être / Alessandra Moro Buronzo (613 MOR g)
* Ma bible des huiles essentielles / Danièle Festy (613(036) FES m)
* Ne vous noyez pas dans un verre d'eau... à l'usage des femmes : 100 conseils pour vous simplifier la vie / Kristine Carlson (159.923 CAR n)
* Ne vous noyez pas dans un verre d'eau... à l'usage des hommes : 100 conseils pour vous simplifier la vie / Richard Carlson (159.923 CAR n)
* Zen ! La méditation pour les nuls / Stephan Bodian (613.86 BOD z)
* Anti-cholestérol / Marie Borrel (613.2 BOR a)
* Objectif vie saine / Marie Borrel (613 BOR o)
* Recettes anti-diabète / Dr Guillaume Charpentier (641.56 CHA r)

Et pour tous ceux qui aiment la bonne gastronomie, nous vous rappelons que la bibliothèque possède de nombreux livres de recettes de cuisine. Nous faisons régulièrement l'acquisition de nombreux nouveaux ouvrages dans le domaine. Alors n'hésitez plus à pousser notre porte !